A qui s'adresse la graphothérapie?

La graphothérapie s'adresse aux personnes de tous âges pour lesquelles écrire "à la main"  est difficile.
 
Ecriture "coûteuse", "désagréable", "agaçante", "douloureuse", "stressante" , "inintéressante", "frustrante", "moche", "lente", "fatigante" sont autant de qualificatifs fréquemment employés en entretien par les enfants, ados et adultes pour exprimer leurs difficultés.

Concernant les enfants et ados, vous trouverez ci-dessous les principaux signes de difficultés d'écriture en contexte scolaire:



 

Signes d'alerte des difficultés d'écriture dysgraphie

Les difficultés d'écriture peuvent engendrer un véritable mal-être et entraver la scolarité et la vie socio-professionnelle. 

Ces difficultés peuvent s'inscrire ou non dans une problématique relevant d'une prise en charge médicale (difficultés psychomotrices, psychoaffectives, Troubles Spécifiques des Apprentissages ( troubles DYS), Troubles du Spectre Autistique, 

 maladies, etc).

Elles se rencontrent aussi fréquemment chez les gauchers et les personnes à Haut Potentiel Intellectuel.

C'est pourquoi le graphothérapeute réalise un entretien préliminaire puis un bilan de l'écriture qui lui permettent de définir si les difficultés d'écriture présentées relèvent de sa compétence pour un suivi.

 

Si tel n'est pas le cas, il se doit d'orienter en première intention vers un professionnel de santé.

 

QUI ORIENTE EN GRAPHOTHERAPIE?

​Un bilan et un suivi en graphothérapie ne nécessitent pas de prescription médicale et peuvent donc être demandés directement par la personne ou les familles. 


Une orientation en graphothérapie peut être conseillée par les professionnels de l'éducation (enseignant, psychologue scolaire), par les professionnels médicaux et paramédicaux (médecin généraliste, pédiatre, neuropédiatre, neuropsychologue, orthophoniste, orthoptiste, psychomotricien, ergothérapeute, etc.).